A l'époque gallo-romaine PRULLIACUM ou PRULAIM (Pullay) était une étape sur la route tracée par Agrippa menant de LUGDANUM (Lyon) à la côte de la Manche, en passant par AUTRICUM (Chartres).
A l'époque mérovingienne, PULLAY est érigé en paroisse sous le patronage de St Gervais et St Protais. Se furent deux saints martyrisés au 2ème siècle pendant l'évangélisation de la Gaule. C'est St Ambroise qui découvrit leurs reliques à Milau en 386. La chapelle est classée monument historique.
En 1120, sous Louis VI, la naissance du nouveau Verneuil sépare les deux paroisses limitrophes de PULLAY et POELAY. PULLAY est alors rattachée à l'Abbaye de Saint Père de Chartres qui détenait également les églises d'Armentières, de Chennebrun et de Saint Christophe sur Avre.
Philippe Auguste établit son quartier général à Pullay en 1194 pour lutter contre la puissance Anglo-Normande des fils d'Henri II d'Angleterre.
Pullay est divisée en 8 fiefs. A cette époque Verneuil marquait la frontière entre les possessions Anglo-normandes et le domaine du Roi de France.

Accueil
Le mot du maire
Un peu d'histoire
Le conseil municipal
Tourisme & loisirs
La salle polyvalente
Vie pratique
Activités professionnelles
Nous contacter

L'église saint Gervais-saint Protais

Pendant deux siècles la peste noire sévit en Europe et plus particulièrement de 1347 à 1348. Les habitants de Verneuil viennent se réfugier à Pullay.
La réforme de Napoléon 1er donne à la commune ses limites actuelles.


le puits au centre de la commune

Jusqu'en 1958 les habitants de Pullay venaient aux puits situés au centre de Pullay et à la Fauvelière pour s'approvisionner en eau potable. Il fallait alors remonter le seau d'eau à la force des poignets depuis 40 m de profondeur.

Pullay et les deux guerres mondiales

1914-1918 : Pullay perdra 6 de ses enfants. Les femmes devront assurer les travaux aussi rudes que divers.
1939-1945 : dès 1940 l'Ecole des Roches est transformée en hopital militaire, puis en caserne et camp de prisonniers. Dans les bois de la Fauvelière les divisions occupantes allemandes construisent des ateliers de réparation et de dépôts divers. Les hommes de Pullay sont chargés de garder les voies ferrées Paris-Granville pour prévenir les sabotages. Le 21 août 1944 les américains libèrent Verneuil et ses environs.


Un petit coin de fraicheur au détour d'un chemin de la Fauvelière (hameau de Pullay)

 

Histoire de Pullay
Newsletter